Définitions pour faire « PRO »

Il est des termes qu’il faut connaître (facile, ce sont des mots français courants) mais encore faut-il les employer à bon escient sous peine d’être pris pour un « plouc » par la caste des mordus qui sont « à cheval » sur leur signification et qui baignent dans le vocabulaire.
J’en sais quelque chose (F-G. R.)

Festival : un évènement sur plusieurs jours organisé par un Club composé de plusieurs tournois.

Tournoi Homologué (ou TH) : un tournoi homologué (par la Fédération) permet aux participants licenciés de marquer des points et de bouger dans le classement. Un tournoi est composé de plusieurs parties (deux dans un TH2, trois dans un TH3… cinq dans un TH5).

Multiplex : Un club organisateur d’un tournoi peut « inviter » d’autres clubs à jouer en simultané. Il est alors nécessaire de disposer d’un moyen de communication pour partager le tirage effectué par le club organisateur.

Semaine Fédérale : Organisée par la Fédération une semaine fédérale s’étale du lundi au vendredi. Chaque jour 3 parties indépendantes homologuées sont proposée, deux l’après-midi et une le soir. Chaque Club intéressé peut ouvrir ses portes aux joueurs comme il l’entend (pour une ou plusieurs parties, pour une ou plusieurs journées…)

Phase 1, Phase 2, Phase 3 : Ces tournois permettent de sélectionner successivement, suivant les séries auxquelles ils sont classés), les joueurs qui pourront participer à la final du Championnat de France.

P.O. : Partie Originale. Il y a plusieurs types de parties dites « originales»:

  • partie joker : tirage 7 lettres dont un joker
  • partie 7 sur 8 (avec ou sans joker) : tirage 8 lettres mais on ne peut en poser que 7 maximum
  • partie 7 et 8 (avec ou sans joker) : tirage 8 lettres ; on peut en poser  jusqu’à 8 (+50 points pour un scrabble de 7 lettres et +75 points si on arrive à en poser 8)

Paires : deux joueurs côte à côte qui discutent leur choix de solution.

SM Blitz, SM 3 mn… : parties Simultanées Mondiales jouées dans plusieurs centres. Les parties blitz se jouent en 1 minute par coup, les semi-rapides en 2 minutes.

Vermeils, Diamants.. : un joueur entre dans la catégorie «vermeil » quand il atteint 65 ans et dans la catégorie « diamant » à partir de 75 ans. Avant, les jeunes de plus de 25 ans sont dans la catégorie « sénior ». Les plus encore plus jeunes et les scolaires bénéficient de 5 catégories :

  • Poussins : les écoliers de primaire. Ils n’ont pas plus d’une dizaine d’années mais sont déjà tout à fait aptes à pratiquer le Scrabble ! La majorité se trouve en classes de CM1 et CM2. A noter que pour les élèves de CE2, voire CE1 ou CP, il existe la catégorie des mini-poussins.
  • benjamins : généralement collégiens en 6e et 5e, les benjamins font partie de la catégorie des 12-13 ans. Certains découvrent le Scrabble en entrant au collège, d’autres prolongent une activité débutée en école primaire.
  • cadets : voici les plus grands des collégiens ! Les cadets correspondent aux jeunes de 14-15 ans qui sont en classe de 4e ou 3e.
  • juniors : cette catégorie couvre trois années, car les juniors sont majoritairement des lycéens âgés de 16 à 18 ans.
  • espoirs : il fut un temps où le passage des juniors aux seniors n’était pas aisé. Les jeunes concernés rencontraient des concurrents adultes au niveau beaucoup plus élevé et l’encadrement était bien évidemment moindre, ce qui avait tendance à en décourager certains. La création d’une catégorie « espoirs », concentrant les jeunes âgés de 18 à 25 ans, permet de quitter en douceur les rangs scolaires. Les espoirs ont ainsi une réelle légitimité : dans chaque compétition, un trophée est remis au meilleur ; des regroupements sont organisés lors de certains tournois ; une commission « espoirs » existe également au sein de la Direction nationale…

Séries : classement national des joueurs licenciés à la Fédération. Le nombre maximum de joueurs pouvant accéder à chaque série représente un pourcentage fixe de l’ensemble des licenciés (1% pour la 1°Série, 2% pour la 2°Série, etc.) En tout, 60% des licenciés au plus sont susceptibles d’accéder à un classement national, les autres étant les « non-classés nationaux » Pour en savoir plus : cliquez ici..